Home

Capture d’écran 2013-05-03 à 20.32.45 3e film de la révélation du cinéma américain, Jeff Nichols, Mud est largement à la hauteur des deux précédant. Présenté comme moins fougueux que le premier, moins ambitieux que le second, il n’en est pas moins réussi. Des plans contemplatifs de nature (d’où vient sa réputation d’héritier de Malick, ce qui me semble souvent inapproprié), aux modestes champs contre champs, en passant par une fusillade de nuit, Nichols contrôle tout à la perfection.

Comme ses deux précédant films, il retrace une tranche de vie dans l’Amérique profonde, et ne s’égare pas dans un film social, il en fait le fond de son œuvre et préfère s’intéresser à l’extraordinaire, les règlements de compte d’une famille dans Shotgun Stories, la folie passagère d’un homme dans Take Shelter et ici la rencontre inattendue entre un homme en cavale et deux gosses du Bayou.  Je ne dirai pas plus de l’histoire que narre ce film tant on prend plaisir à la découvrir, mais en laissant de coté le rythme tout en retenue et en tension de ses deux précédant films, il parvient, comme il le souhaitait à faire un vrai film classique américain, empruntant à Twain, à Eastwood ou à Spielberg.Capture d’écran 2013-05-03 à 20.32.13

La grande intelligence du film est de ne pas planter ses personnages, tous magnifiquement interprétés, entre archétypes et originaux,  au début du film, non l’action commence dès la première séquence et c’est par cette action que l’on découvrira ses héros, voir même qu’ils se forgeront.

La vraie poésie « southern » est à chercher dans ce film bien plus que dans les Bêtes du sud sauvage par exemple, en effet, il n’en fait pas son objectif principal, qui dévore tout le reste, mais elle se met en place, en douceur, elle flotte dans chacun de ses plans et nous laisse bouche bée.  Le film nous happe, on ne voit pas passer ses 2h10, c’est à la fois lyrique et grave, tendre et fulgurant. Un magnifique récit nostalgique non pas sur, mais d’enfance, d’amitié, de vengeance et d’amour.

Elio Balézeaux

Publicités

Une réflexion sur “Mud – Jeff Nichols

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s