Home

passion_de_brian_de_palma_797244907_north_545xLa première partie de Passion de De Palma traite les relations de servitude, de vengeance mais surtout d’attirance entre deux cadres d’une agence de pub, Isabelle et Christine. Malgré une première séquence à peine accrocheuse, on attend avec impatience de voir ces liens se tisser, se déchirer, mais rapidement, on sent que tout cela ne sortira malheureusement que peu des entiers battus, d’autant que Rachel McAdams ne semble savoir que susurrer ou se forcer à rire. Les personnages n’évoluent pas, et, la plastique ne suffit pas à créer l’ambiguïté.

Le film tout entier est à l’image de son premier plan, l’esthétique froide et design d’un macbook. Si seulement ce n’était que les buildings, villas tendances et autre lieux hypes que fréquentent les héroïnes, mais non, cet inox sans charme est partout à l’écran, jusque dans le jeu des actrices. José Luis Alcaine, semblait pourtant avoir développé un certain talent pour filmer la sensualité et les femmes avec Almodovar, mais dans Passion, tout est glacial.

La seconde partie quand à elle, abandonne le coté relationnel pour s’essayer au thriller et à l’analyse psychologique d’une femme présumée meurtrière. Brian de Palma mise tout sur la manipulation du spectateur mais 7 retournements de situations, 3 réveils en sursauts et une séquence à suspens plus tard, on n’obtient qu’une fin en queue de poisson.

Au final, De Palma ne dit rien sur l’attirance plastique, sur ces sociétés ou l’on se bouffe entre salariés, sur le fétichisme, le voyeurisme, la vengeance ou le meurtre. On ne s’y ennuie pas pour autant mais on obtient un thriller de correcte facture, un tout petit film avec de bien trop grandes ambitions.
On cherchait un film ambigu, sexy, corrosif mais Passion n’est qu’édulcoré.

EB

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s